Hugo Grotius
Biztonságpolitika
Civilizációk
Diplomáciatörténet
Egyetemes történet
Európa
Geopolitika
Magyar külpolitika
Nemzetközi jog
Nemzetközi
  politikaelmélet
Nemzetközi politika
Világgazdaság

Könyvtár
E-könyvtár

Tanulmányok
Közlemények
Dosszié
Vita
Kommentárok
Beszámolók
Krónika
Könyvekről
Lexikon
Dokumentum-tár
Térképek
Mondások

Szerzőink
Legfrissebb

e-mail:
jelszó:

HUGO GROTIUS (Huig de Groot), a modern természetjogi felfogás és a modern politikai irodalom egyik megteremtője, aki a természet-jogon alapuló nemzetközi jog alapjait fektette le. »»

Keresés:
HONLAP SZERKESZTŐSÉG IMPRESSZUM BEKÖSZÖNTŐ LEVÉL NEKÜNK
 TANULMÁNY

SZŰCS ANITA

Réflexions sur la balance commerciale française

La dégradation du solde industriel français, qui entraîne celle de son solde commercial, est un signe inquiétant. Entre 1980 et 2013, la part de la France dans les exportations internationales est diminuée de 5,7 % à 3,1 %. Les maux de l’échange extérieur français ont fait l’objet de nombreux diagnostic récent. Au-delà de leurs divergences, les auteurs s’accordent sur le mauvais positionnement de la production française et la nécessité d’une montée en gamme. Le coût plus élevé de la main-d’œuvre dans les pays développés ne peut être compensé qu’en ayant recours à des procédés beaucoup plus efficaces ou en proposant des produits avec des fonctionnalités différentes pour lesquelles l’acheteur est prêt à payer. Je suis curieuse de comprendre les différents mécanismes ayant conduit au déficit record du commerce extérieur français.

En 2011 le déficit commercial français a été qualifié „d’historique” (-74,5 milliards d’euros), mais s’est diminué en 2014, pour la troisième année consécutive. Après 2011 le solde a été ramené à – 53,8 milliards d’euros fin décembre, soit une baisse de 7 milliards d’euros (11,5 %) comparé à 2013. Le problème est que la France n'exporte pas assez de produits et services à valeur ajoutée pour corriger les pertes accusées sur les exportations des produits. Il ne faut toutefois pas exagérer le poids de l’amélioration de 2014, qui doit beaucoup à la décroissance spectaculaire du cours du pétrole, pour cause de récession économique de la Chine et de faible développement en zone euro. La résolution du déficit telle qu'elle a été observée au premier semestre de 2014 n’est pas vraiment le signe d'une économie française sur le chemin du redressement.

La réduction du déficit ne tient pas à une hausse impressionnant des exportations. Au plus, celles-ci reculaient pour le troisième semestre consécutif. A 217,5 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2014, les exportations sont en recul de 0,2 % par rapport au dernier semestre de 2013 et de 0,5 % par rapport à la même période de l'an dernier.L'développement de la balance commerciale tient donc au recul des importations. A 247 milliards d'euros, elles tracent en chute de 1,2 % par rapport au dernier semestre de 2013 et de 1% par rapport aux six premiers mois de 2013.Ces reculs – particulièrement significatifs dans le secteur énergétique – traduisent la faiblesse de l'activité et de la demande en France.

Les faiblesses de l’industrie française la rendent moins compétitive que celles des économies développées voisines et freinent cette nécessaire montée en gamme. Elles résultent presque toutes d’un manque de qualité du dialogue entre les industriels et les nombreuses parties prenantes, dont la conséquence est une coûteuse défiance réciproque. Ce déficit de confiance gênait le fonctionnement de l’économie et de la société.

Letölthető publikációk:

Réflexions-sur-la-blance-commerciale1 MBPDF dokumentum2015.06.03.

GROTIUS KÖNYVTÁR


Studies on Political Islam and Islamic Political Thought

Európa és a világ

Az európai történelem eszméje

Az iszlám Európában

Európa és Ázsia. Modernizáció és globalizáció

Iszlám és modernizáció a Közel-Keleten

Nemzetközi
kapcsolatok
története
1941-1991

Új világrend? Nemzetközi kapcsolatok a hidegháború utáni világban

© 2017 Grotius